Les Argentins se tournent vers Bitcoin pour protéger leurs fonds pendant la crise: enquête

Une enquête Paxful a révélé que les Argentins considèrent le Bitcoin comme un bon moyen de protéger leurs actifs. Cela se traduit par une augmentation du volume des transactions en 2020.

Paxful a mené une enquête en ligne auprès de 1 113 Argentins

Trois sur quatre ont déclaré que Bitcoin Code et autres crypto-monnaies étaient le moyen le plus sûr d’investir et d’économiser pendant les crises.

Paxful a connu une augmentation de 37,5% de l’utilisation de la plate-forme cette année, potentiellement attribuable à la pandémie de coronavirus.

Après avoir récemment subi l’une des pires crises financières de leur histoire, certains Argentins ont réussi à préserver leur pouvoir d’achat en échangeant de l’argent contre du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies.

Téléchargez l’application Decrypt

Obtenez notre application pour les principales nouvelles et fonctionnalités à portée de main. Soyez le premier à essayer le jeton de déchiffrement et bien plus encore.

Une enquête en ligne récemment publiée a révélé que 74% de la population argentine estime que, dans les conditions politiques et économiques actuelles, les crypto-monnaies sont le meilleur moyen possible de protéger leurs fonds. De même, 68% des personnes interrogées considèrent les investissements cryptographiques comme «extrêmement sûrs».

L’enquête en ligne, commandée par le marché Bitcoin Paxful et menée par Cripto 247, a réuni 1113 répondants dans toute l’Argentine, âgés de 18 à 55 ans.La méthodologie complète n’a pas été publiée, mais étant donné que Cripto 247 est un média de crypto-monnaie populaire en Argentine, les résultats ne sont pas tout à fait surprenants.

Cela rend cependant certains des autres résultats intéressants. Alors que la plupart des répondants à l’enquête considèrent les actifs numériques comme une solution pendant une crise financière, un pourcentage important ne pense pas comprendre le fonctionnement des crypto-monnaies, ce qui limite la croissance de l’utilisation de la crypto-monnaie dans le pays. Vingt-quatre pour cent des répondants ne voulaient pas investir dans la cryptographie en raison d’un manque de familiarité avec la technologie; près de huit pour cent ont déclaré craindre d’utiliser une monnaie inconnue.

L’utilisation de la cryptographie par les Argentins a reçu un bon coup depuis le début de la pandémie COVID-19.

«Au cours de cette année, nous avons observé une augmentation importante des opérations effectuées par les utilisateurs argentins sur notre plateforme, surtout depuis le début de la pandémie, enregistrant une augmentation de 37,5% du volume par rapport aux périodes précédentes», a déclaré Magdiela Rivas, latine de Paxful Manager de l’Amérique, dans un article de blog .

Cela ne se limite pas à la plate-forme Paxful. Depuis le début de 2020, le pays a enregistré le volume enregistrement commercial aux côtés du Venezuela, le seul pays dans le monde que les tarifs pires sur Bloomberg de Misery Index économique .

Bitcoin est né en réponse à une crise financière mondiale. Cette dernière crise sanitaire mondiale pourrait s’avérer être un tournant pour son adoption mondiale, mais davantage de données sont nécessaires.

Comments are closed.